# RH : Le Reverse Mentoring, vous connaissez ?

Le Reverse Mentoring, c’est très simple, il s’agit de former les employés d’une entreprise et notamment les cadres dirigeants par les plus jeunes. Le Reverse Mentoring est principalement utilisé pour former les cadres aux enjeux du numérique et la transformation digitale de leur entreprise.

 

 

Il est évident que les “Digitals Natives” ont une connaissance naturelle du digital, c’est logique puisqu’ils sont nés avec internet et que ce sont eux qui en inventent les codes, les usages et la culture qui va avec. Il est important pour une entreprise, et notamment ses cadres, de s’approprier ces codes et cette culture non seulement pour intégrer ces nouvelles recrues, mais aussi et surtout pour échanger avec les clients actuels ou futurs.

De plus, le Reverse Mentoring est un excellent moyen de casser les règles habituelles formateur / formé et d’inverser les rôles. AXA, société en pointe sur la transformation digitale, a développé tout un programme de Reverse Mentoring :

 

 

Comme toute formation, le Reverse Mentoring ne s’improvise pas. Il est essentiel de bien choisir les formateurs et surtout de bien les préparer aux attentes et aux objectifs des conseils ou de la formation qu’ils vont présenter.

Reverse-MentoringDu côté des formés, il est également important de bien préparer les choses pour mettre les cadres dirigeants ou les chefs d’entreprises dans la position de l’apprenant… ce qui n’est pas toujours évident.

Pour qu’un projet de Reverse Mentoring soit bénéfique pour l’entreprise, il faut que les 2 parties le formé et le formateur soient dans une dynamique d’échanges et de co-apprentissage.

 

 

Informations sur le Reverse Mentoring :

Quand les juniors enseignent le digital aux seniors – JDN 14/03 /16 

Quand la génération Y forme les dirigeants – Les Echos 25/05/16