#EdTech : “Libérez votre cerveau” pour apprendre à apprendre

Il fait le buzz actuellement avec la sortie de son livre le 6 octobre 2016, Idriss Aberkane est un scientifique, chercheur, ‘polydocteurs’ en neurosciences, littérature comparée et géopolitique (respect). Il est également conseiller scientifique de grands groupes français et internationaux, conseiller scientifique de SeaOrbiter et du programme UniTwin de l’Unesco … Mais ce n’est pas ça qui compte… Ce qui compte, c’est ce qu’il dit et ce qu’il écrit dans son livre “Libérez votre cerveau”, numéro 1 des ventes sur Amazon et en rupture de stock chez de nombreux libraires.

Comme une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours, voici une présentation du livre d’Idriss Aberkane sur l’ergonomie du cerveau pour apprendre à apprendre :

 

Si cette présentation vous a intéressé, si vous avez un peu de temps et que vous souhaitez aller plus loin sur les idées et concepts développés par Idriss Aberkane, je vous recommande premièrement de lire “Libérez votre cerveau” et deuxièmement de regarder sa conférence sur “L’économie de la connaissance” qu’il a donné en mai 2016 à Bordeaux :

 

Suite de la conférence :

Inspirant n’est-ce pas, positive thinking, idéaliste ou utopiste ? Peut-être ! Mais entrainant et enthousiasment, il ne nous reste plus qu’à apprendre en s’amusant et à regarder la nature comme la grande bibliothèque du savoir, une source infinie de connaissances et de richesses immatérielles.

Libérez votre cerveau, pensez différemment.

 

# RH : Le Reverse Mentoring, vous connaissez ?

Le Reverse Mentoring, c’est très simple, il s’agit de former les employés d’une entreprise et notamment les cadres dirigeants par les plus jeunes. Le Reverse Mentoring est principalement utilisé pour former les cadres aux enjeux du numérique et la transformation digitale de leur entreprise.

 

 

Il est évident que les “Digitals Natives” ont une connaissance naturelle du digital, c’est logique puisqu’ils sont nés avec internet et que ce sont eux qui en inventent les codes, les usages et la culture qui va avec. Il est important pour une entreprise, et notamment ses cadres, de s’approprier ces codes et cette culture non seulement pour intégrer ces nouvelles recrues, mais aussi et surtout pour échanger avec les clients actuels ou futurs.

De plus, le Reverse Mentoring est un excellent moyen de casser les règles habituelles formateur / formé et d’inverser les rôles. AXA, société en pointe sur la transformation digitale, a développé tout un programme de Reverse Mentoring :

 

 

Comme toute formation, le Reverse Mentoring ne s’improvise pas. Il est essentiel de bien choisir les formateurs et surtout de bien les préparer aux attentes et aux objectifs des conseils ou de la formation qu’ils vont présenter.

Reverse-MentoringDu côté des formés, il est également important de bien préparer les choses pour mettre les cadres dirigeants ou les chefs d’entreprises dans la position de l’apprenant… ce qui n’est pas toujours évident.

Pour qu’un projet de Reverse Mentoring soit bénéfique pour l’entreprise, il faut que les 2 parties le formé et le formateur soient dans une dynamique d’échanges et de co-apprentissage.

 

 

Informations sur le Reverse Mentoring :

Quand les juniors enseignent le digital aux seniors – JDN 14/03 /16 

Quand la génération Y forme les dirigeants – Les Echos 25/05/16

 

 

# api.gouv.fr : le portail d’API du gouvernement, premier pas vers un Etat-plateforme

Découvrez le portail api.gouv.fr, le magasin d’API développé par la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat (Dinsic). Il présente les interfaces de programmation (API) mises à disposition des développeurs et basées sur les données des administrations publiques ou des entreprise sous contrat avec l’Etat. Mais derrière cette fonction primaire se cachent les enjeux stratégiques de la transformation numérique de l’Etat.

Lire l’article Usine-Digitale 21/06/16

# Uber prône un débat national sur l’économie à la demande

Pour le general manager d’Uber France, Thibaud Simphal, le développement de l’entreprise n’est pas incompatible avec la vision social-démocrate européenne. S’il n’a rien contre davantage de régulation ou de protection sociale, il demande un changement de méthode. Selon lui, il est urgent de créer un vrai dialogue, entre toutes les parties prenantes.

Lire l’article 

Consulter le rapport : Travail à la demande : quel modèle social ? – David Ménascé Mai 2016

# Réseaux : Les projets de réseaux thématiques French Tech – Usine-Digitale 2/06/16

french-techAu mois de janvier 2016, la mission French Tech a lancé un nouvel appel à candidatures, pour développer des réseaux thématiques, s’ajoutant aux métropoles (en France) et aux Hubs French Tech (à l’étranger). De nombreux territoires, déjà labellisés ou pas, ont répondu à l’appel. Quels sont leurs projets ? Tour de France des postulants, qui permet de cartographier les domaines d’excellence de la France du numérique.

Lire l’article

1 2 3 4 5